Point d’étape auto-édition n°3 : l’auto-édition, ce long chemin

Bonjour à tous,

Pour ce 3ème point d’étape sur mon parcours dans l’auto-édition, il s’agit d’analyser les résultats du premier mois de cette année 2013 ainsi que les résultats sur ma campagne de promotion gratuite de ma nouvelle Dévotion Électrique.

1) Mois de janvier 2013

Le mois de janvier fut un très bon mois. Il est même le deuxième meilleur mois réalisé depuis que j’ai commencé à publier mes nouvelles. 13 unités ont été vendues ou empruntées durant ce mois. Alors que le mois de décembre avait été assez médiocre, ce mois de janvier fut donc un soulagement. Je pense que la raison essentielle de ce rebond tient à la hausse du nombre d’utilisateurs de Kindle et de tablettes. Avec Noël, les nouveaux détenteurs de liseuses ont fait leurs premiers pas sur la boutique d’ebooks d’Amazon et ont pu découvrir mes livres.

Point d'étape auto-édition n°3 : l'auto-édition, ce long chemin dans Points d'étape nombre-unites-vendues-janvier-20131

Nombre d'unités vendues et empruntées par mois

 

La plus grande surprise de ce mois a été de voir que ma nouvelle H2O a été téléchargée pour la première fois ! Elle a cependant été téléchargée sur la boutique Amazon.com et non pas sur Amazon.fr. Il ne reste donc plus que ma nouvelle  Au-delà des étoiles  qui n’a toujours pas trouvé de lecteur…

repartition-des-unites-vendues Amazon dans Points d'étape

Répartition des unités vendues et empruntées depuis avril 2012

 

2) Campagne de promotion gratuite de Dévotion Électrique

Préparation de la promotion

L’autre fait marquant récent est la campagne de promotion gratuite sur Dévotion Électrique que j’ai lancée le premier week-end du mois de février. Avec un total de 76 unités téléchargées, cette campagne fut un succès, malgré des déceptions.

Comment ai-je préparé cette campagne ? J’ai d’abord pris soin d’en parler un peu à l’avance, notamment dans mon dernier article sur l’auto-édition. J’en ai parlé également à des amis et des proches. Pour toucher ensuite le maximum de personnes possibles, j’ai utilisé 4 vecteurs essentiels :

- Mon blog avec un article dédié à cette promotion gratuite

- Facebook en publiant un post sur ma page auteur et en promouvant ce post pour 4€ (Facebook permet désormais ce type d’action, qui est très efficace puisque plus de 2000 personnes ont ainsi vu mon post).

- Twitter en twittant un message annonçant cette promotion. (Je remercie au passage @misterclap et @sozukasun d’avoir retweeté les tweets relatifs à cette promotion).

- Les forums ActuSF et Cocyclis ainsi que le forum de Kindle Direct Publishing en postant une annonce concernant la promotion.

L’utilisation de ces quatre vecteurs m’a permis d’obtenir un nombre de téléchargements garantis. Combien exactement ? Difficile à dire. Car même si beaucoup de personnes sont au courant d’une promotion, cela ne veut pas dire qu’ils vont télécharger le livre. Je pense qu’obtenir une vingtaine de téléchargements garantis est suffisant pour être visible sur Amazon.

Le point le plus important est celui-ci. Comme décrit dans mon dernier article, la plate-forme Amazon.fr est l’alpha et l’oméga de la visibilité. Avoir un nombre garanti de téléchargements n’a donc pour objectif que de grimper rapidement dans la catégorie des livres gratuits sur Amazon et ensuite le tour est joué. En effet, une fois que votre livre est suffisamment visible dans cette catégorie, toutes les personnes qui vont surfer sur Amazon.fr vont apercevoir votre livre et vont le télécharger sans (presque) se poser de questions : il est gratuit !

Impact de la promotion

Intéressons-nous maintenant à l’impact de cette promotion. Les résultats sont mitigés.

Tout d’abord Dévotion Électrique a été acheté ou emprunté 5 fois dans les jours suivant la promotion, ce qui a eu pour conséquence l’appartenance de Dévotion Électrique dans le Top 100 des ebooks les plus téléchargés pendant une semaine entière, un record pour un de mes livres. Je pense que ces achats/emprunts sont le fait de personnes ayant vu la promotion trop tardivement mais ont quand même décidé de donner sa chance au livre (surtout qu’il coûte 0,99€). Dévotion Électrique est donc devenu mon ebook ayant eu le plus de succès.

J’attendais surtout avec impatience de recevoir des commentaires sur le livre. Quelques mots me disant ce que les lecteurs avaient apprécié, pourquoi ou au contraire ce qu’ils n’avaient pas aimé. Au delà de l’impact marketing du commentaire, il est très important pour un auteur de recevoir des commentaires et des appréciations car c’est tout simplement le seul moyen de savoir si son livre a plu ! Un auteur auto-édité ne voit pas son ouvrage lu par un journaliste ou critique littéraire et n’a pas suffisamment de notoriété pour que les gens parlent spontanément de ses oeuvres sur Internet ou ailleurs. D’après l’auteur auto-édité Nicolas Kapler, seulement 0,1% des acheteurs d’un ebook laissent un commentaire. Si je m’appuie sur mes ventes et mes commentaires, ce chiffre n’est heureusement pas respecté mais mon échantillon est bien trop faible. Quoiqu’il en soit, les personnes qui se donnent la peine de laisser un commentaire sont très peu nombreuses hélas.

J’attendais donc de voir si j’allais recevoir des commentaires et les jours passaient et le nombre de commentaires sur Dévotion Électrique restait toujours bloqué à 4. Très déçu, j’entamai la rédaction de cet article la mort dans l’âme. Puis, les dieux de l’auto-édition ont sans doute entendu ma supplique puisque je reçus un tweet de Nicolas Bodin très élogieux sur Dévotion Électrique (cliquer ici pour voir le tweet) ainsi qu’un commentaire tout aussi élogieux sur Amazon.com. De même, je reçus aussi un commentaire positif d’une certaine Amélie sur Amazon.fr, faisant passer le compteur à 5. Cela suffit à me redonner courage et à rédiger cet article le cœur apaisé.

En revanche, il n’y a pas eu d’autres retombées positives. Je m’attendais par exemple à ce que des gens, séduits par la lecture de mon livre, décident d’en télécharger d’autres. Cela n’a pas été le cas. Malgré les retours et appréciations des lecteurs, le nerf de la guerre demeure les ventes et la bonne dynamique créée par cette campagne de promotion s’est vite estompée puisqu’elle n’aura duré qu’une semaine, ce qui est évidemment trop peu pour obtenir une visibilité de long terme et espérer s’implanter dans le paysage des ebooks de science-fiction.

Points positifs :

- Le succès toujours grandissant de mon blog. Ma liste d’abonnés comprend maintenant 21 membres et des blogs réunissant les meilleurs articles de blogs Blog in One et Paperblog m’ont demandé de publier mes articles sur leurs blogs. Je vous recommande la lecture de ces deux blogs, ils sont très intéressants car ils vous offrent un large panorama de la blogosphère de qualité.

-  Un bon mois de janvier en termes de ventes.

- Des commentaires et appréciations positives sur Dévotion Électrique

Points négatifs :

- Malgré la promotion gratuite, pas de dynamique durable engendrée.

- Des nouveaux commentaires ou « feedback » insuffisants sur mes livres.

A suivre :

- Diffusion de mes ebooks sur la plateforme Kobo.

- Tirage papier limité de Rêves Célestes.

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , ,

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

8 Réponses à “Point d’étape auto-édition n°3 : l’auto-édition, ce long chemin”

  1. Mickaël
    16 février 2013 à 12 h 46 min #

    Bonjour Thibault. Tu as la chance d’avoir déjà quelques commentaires sur tes livres, ce qui n’est pas encore mon cas, sauf un **. Grâce à tes conseils, j’ai modifié tous mes fichiers et afiné les fautes récurentes comme le ‘çà’ qui s’écrit « ça ». Je lirai « dévotion » et le noterai sur Amazon. Bon week end.

  2. Mickaël
    16 février 2013 à 14 h 30 min #

    Je viens de laisser un com sur Amazon. Les noms japonais donnés aux personnages m’ont un peu perturbé au début mais ça y est, je sais que Kikai, c’est le robot ! C’est bien écrit, soigné mais j’aurai aimé plus de vocabulaires différents. Ciao.

  3. thibaultdelavaud
    17 février 2013 à 21 h 31 min #

    Merci Mickael, je suis ravi que tu aies apprécié la lecture de Dévotion Électrique. Je publierai bientôt un article donnant des conseils concernant la mise en forme des livres Kindle. À bientôt !

  4. Mickaël
    19 février 2013 à 14 h 12 min #

    Bonne idée car grâce à tes conseils, j’ai amélioré la présentation des ebooks. Comme tu avais acheté « le secret de la forêt des Blaches » mais illisible, sur demande, je te mail le fichier corrigé gratos. C’est le service après vente en quelque sorte. (J’ai pas ton mail). Merci.

    • thibaultdelavaud
      19 février 2013 à 19 h 51 min #

      Normalement tu as mon adresse suite à l’échange de mails que nous avons eu concernant ton livre :) Sinon, envoie moi un message depuis l’onglet « Me contacter ».

      Tu peux me l’envoyer quand tu veux.

      A bientôt !

  5. Marjorie@Histoire à Vivre
    23 février 2013 à 19 h 23 min #

    Bonjour Thibault,
    Très bonne idée que ce blog !
    Tout à fait d’accord avec toi concernant les commentaires des lecteurs. Ils ne réalisent pas à quel point c’est important pour nous, auteurs. J’ai moi-même publié mon premier ebook sur Amazon (roman fantastique), et à la faveur d’une promotion gratuite de 5 jours, un peu avant Noël, j’ai pu le faire connaître un peu mais surtout, le faire grimper en haut de la page de ma catégorie. Mais comme tu dis, cela s’essouffle très rapidement. Les internautes, moi y compris, ont la désagréable manie de zapper et rebondir tout le temps. Difficile de les arrêter lol.
    Je vais télécharger « Dévotion Electrique » illico et je te laisserai un commentaire, promis :D Merci à Céline de m’avoir fait te connaître
    Marjorie

  6. Sébastien M.I.A
    2 mars 2013 à 11 h 03 min #

    Bonjour à tous,

    Je suis tout à fait d’accord avec l’analyse au sujet des promotions gratuites de KDP Select dont l’impact a été quasi nul en ce qui me concerne, que ce soit en français ou en anglais.

    Pour exemple, 3 jours de promo gratuite de « Remoras » en anglais au mois de février, 1.500 téléchargements, 2 commentaires supplémentaires…

    Je pense que la plupart des personnes qui téléchargent le gratuit font des « stocks » et n’ont pas le temps de tout lire.

    En ce qui concerne les commentaires d’une manière générale, il est vrai qu’ils sont très difficiles à obtenir, mais comme c’est vrai pour tout le monde, tout s’équilibre au final.

    Notre ratio de commentaires est de 1.55% environ. Sur un peu plus de 6.000 ventes, nous en avons obtenus 93 (sur 3 livres).

    Enfin, je suis d’accord avec Marjorie, la durée de vie des Ebooks est relativement courte.

    Excellent week-end,

    Sébastien
    M.I.A

    • thibaultdelavaud
      5 mars 2013 à 19 h 52 min #

      Merci pour ce retour d’expérience. en effet, je pense que bon nombre d’utilisateurs Kindle téléchargent tous les ebooks gratuits qu’ils ont sous la main et ne les lisent jamais ou alors bien après la période de promotion. l’impact de la promotion gratuite doit donc être nuancée…

      Bravo pour tes ventes et à bientôt !

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus