Concernant Eden et en réponse à certaines critiques

Je voudrais revenir dans cet article sur ma nouvelle Eden. J’ai déjà écrit comment m’était venue l’inspiration (voir ici) et je souhaiterais répondre à quelques critiques / remarques qui m’ont été faites par des lecteurs.

 Couverture Eden petit forrmat

 

La plupart des critiques et commentaires sur Eden sont élogieux, à mon plus grand plaisir (voir page Amazon). Certains blogueurs ont également eu la gentillesse d’écrire des critiques positives :

- l’auteur de science-fiction Anthony Boulanger : cliquer ici pour lire la chronique publiée sur son blog

- Jean-Luc Durand, bloggeur de Mondes Alternatifs : cliquer ici pour lire sa chronique.

Mais j’ai reçu également un certain nombre de critiques. Faisons un récapitulatif des principaux défauts adressés à Eden :

  1. personnages trop stéréotypés / caricaturaux,
  2. fin décevante ; trop brutale,
  3. l’identité du traître est facilement devinable,
  4. nouvelle trop « courte », pourquoi pas un roman ?

Critique numéro 1 : personnages trop stéréotypés / caricaturaux. Je reconnais volontiers que les personnages sont caricaturaux. Ayant opté pour un format de récit court, je ne pouvais pas développer à loisir la psychologie des personnages. De plus, ces derniers sont nombreux pour un récit court et ont des profils antagonistes : scientifiques et militaires essentiellement. Dans ces conditions, j’ai choisi des caractères tranchants, qui servent d’abord l’histoire et l’intrigue. Mais promis, je ferai mieux la prochaine fois, même en format court.

Critique numéro 2 : fin décevante ; trop brutale. Certains ont trouvé la fin très bien, surprenante, d’autres pas du tout. Je n’ai hélas pas grand-chose à dire pour ma « défense », si ce n’est qu’une fois encore, le format est la cause de cette fin abrupte et qui manque d’ampleur. Je reviendrai dessus dans la critique 4.

Critique numéro 3 : l’identité du traître est facilement devinable. J’ai été assez surpris de découvrir que les lecteurs avaient été très sensibles à cet aspect du récit : qui est le traître parmi l’équipe envoyée sur Eden ? Évidemment, j’ai cherché à traiter au mieux ce ressort de la narration mais pour moi, il était secondaire par rapport au reste de l’histoire. Même si j’ai fait en sorte que le traître soit démasqué tardivement et que ce passage constitue un point fort du récit, j’ai toujours pensé qu’il n’était pas très important que les lecteurs puissent deviner de qui il s’agissait. Eden n’est pas un roman policier ou d’espionnage, je n’avais pas pour ambition d’articuler tout le récit autour du traître. Mais, encore une fois promis, j’essayerai de faire mieux la prochaine fois.

« je n’avais pas la force, le talent et l’expérience nécessaires pour aller au bout du récit que j’avais en tête et de faire d’Eden un roman »

Critique numéro 4 : nouvelle trop « courte », pourquoi pas un roman ? C’est sans doute la principale critique qui a été faite à Eden, y compris par les lecteurs qui ont beaucoup aimé cette nouvelle. Il faut savoir qu’à l’origine, la fin ne devait pas être celle-ci, dans le sens où le récit ne devait pas se terminer à ce moment-là. J’avais pour ambition de faire d’Eden un roman. Le récit devait se poursuivre encore sur des pages et des pages… Mais au moment de l’écrire, je ne me sentais tout simplement pas prêt. Âgé de 20 ans au moment de l’écriture, je n’avais pas la force, le talent et l’expérience nécessaires pour aller au bout du récit que j’avais en tête et de faire d’Eden un roman. J’ai donc choisi d’arrêter l’histoire (d’où le fait qu’elle soit un peu brutale) de manière à faire d’Eden une longue nouvelle, sachant que je pourrai reprendre un jour le récit et écrire une suite à Eden.

Interview donnée à monBestSeller.com à propos d’Eden :

Image de prévisualisation YouTube

Inutile donc de vous dire que parmi mes projets compte la rédaction d’une suite à Eden, qui sera je l’espère un roman. Et qui plaira encore davantage !

Mockup

Un des projets de couverture pour Eden, qui a finalement été écarté

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus