2015 : année de la révolution pour l’autoédition en France ?

Et si après quelques années de stagnation/lent développement, l’autoédition était enfin sur le point de décoller ? Et si — mettons-nous à rêver — 2015 était l’année de la révolution pour l’autoédition en France ?

J’ai le sentiment que, depuis le début de l’année, de nouvelles initiatives et des changements apparaissent. Pour paraphraser Obi-Wan Kenobi, je dirais : I felt a great disturbance in the selfpublishing world. Faisons un état des lieux.  

Le succès des auteurs indés se confirme

Le succès de certains auteurs indépendants n’est pas nouveau mais leur ampleur commence à être significative. Voici quelques exemples de réussites majeures récentes :

Jacques Vandroux, habitué du TOP100 depuis plusieurs années, a frappé un grand coup avec son dernier ouvrage, Projet Anastasis, qui caracole en tête des ventes sur Amazon depuis sa date de sortie. Surtout, Amazon a mis le paquet pour faire connaître cet auteur grâce à son programme Amazon Crossing et a décidé en conséquence de traduire ses livres en anglais et d’en faire la publicité sur le marché anglo-saxon. La preuve, s’il en fallait une, de la volonté d’Amazon de poursuivre le développement de l’autoédition.

Top100

On peut également citer l’exemple d’Aurélie Valognes (dont vous pouvez lire l’interview ici). Elle a publié à l’été 2014 Mémé dans les Orties, qui n’a pas quitté les dix premières places du TOP100 d’Amazon depuis six mois et qui vient de franchir la barre des 20 000 exemplaires vendus. Plus généralement le nombre d’ouvrages autoédités dans le TOP100 est de plus en plus important. À l’heure où j’écris ces lignes, j’en dénombre plus d’une vingtaine. 

New Cover Meme dans les Orties

Des services pour les auteurs qui se développent significativement

Si vous lisez mes articles régulièrement, vous savez que je souhaite depuis fort longtemps le développement de services proposés aux auteurs indépendants. Or, j’ai été sollicité ces dernières semaines, via les réseaux sociaux et mon blog, par un certain nombre d’entreprises qui proposent des services aux auteurs indépendants. J’ai également découvert en surfant sur Internet de nombreux sites dont la vocation est d’aider les auteurs. En voici quelques-uns :

  • Iggybook : contacté par l’équipe d’Iggybook pour une présentation de leur concept, à savoir offrir aux auteurs un site personnalisé et professionnel, j’ai été très impressionné par le résultat qui m’a été soumis. Les fondateurs ont très bien compris les besoins des auteurs et leur offrent des solutions très pertinentes (notamment en marketing). Vous pouvez vous inscrire ici pour tester le site avant son lancement officiel. Je vous invite à le faire, je pense que vous ne le regretterez pas. 
  • Envie d’écrire : Je n’ai pas testé les services proposés par ce site mais ceux-ci répondent tout à fait aux besoins des auteurs. Je ne sais pas qui a lancé ce site et il semble être de création récente.
  • Lecthot : Le principe de ce site est de faire rencontrer les auteurs et les éditeurs. Il ne s’agit pas à proprement parlé d’autoédition mais un auteur peut par exemple « tester » son manuscrit auprès d’un panel de lecteurs sans forcément le publier in fine.

Le développement de la lecture en streaming

Le succès de l’auteure Anna Todd avec son livre After a contribué à faire connaître mondialement Wattpad. Depuis quelques semaines, de nombreux auteurs français se sont inscrits sur cette plateforme. Je n’ai pas résisté et j’ai également franchi le pas (voir ici mon profil). J’ai été frappé de découvrir le nombre impressionnant de lecteurs inscrits sur Wattpad. Je ne suis pas sûr que les lecteurs présents sur le site (en majorité des adolescents) soient des acheteurs d’ebooks sur Amazon mais Wattpad peut être un outil très puissant pour faire connaitre ses écrits et avoir un avis sur ses textes. À noter que Wattpad se distingue de Youboox puisque tout est entièrement gratuit.

wattpad_logo_140

J’ai aussi découvert le site Atramenta qui propose de mettre ses écrits en lecture libre mais aussi de les vendre. Le site est très agréable, simple d’utilisation et il y a aussi un forum avec une communauté très sympathique d’auteurs/lecteurs. À peine avais-je mis en ligne une nouvelle que j’ai reçu de nombreux commentaires. Atramenta s’inscrit dans une démarche qualitative où les lecteurs/auteurs proposent de s’entraider, dans l’optique de publier les meilleurs textes possibles. Atramenta est à ma connaissance le seul site à proposer à la fois une offre de lecture en streaming gratuit et une librairie de livres à la vente, appuyée par une forte communauté d’auteurs/lecteurs.

Conclusion

C’est donc probablement une belle année 2015 qui nous attend. Le Salon du Livre arrive à grands pas et je suis impatient de découvrir comment et par qui l’autoédition et le numérique y seront représentés. En 2014, Amazon et Kobo avaient su attirer du monde et leur présence avait offert une grande visibilité aux auteurs indépendants. Espérons que l’édition 2015 soit un nouveau succès.

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

8 Réponses à “2015 : année de la révolution pour l’autoédition en France ?”

  1. chris
    14 février 2015 à 2 h 02 min #

    Te voilà optimiste ! ;-)

    • thibaultdelavaud
      14 février 2015 à 11 h 59 min #

      C’est vrai, mais je pense qu’il y a de quoi ;-)

  2. Wendall Utroi
    14 février 2015 à 9 h 09 min #

    Effectivement cela présage une année de grand millésime. Gageons que de nouveaux auteurs sortiront du lot cette année.
    Bonne chance à tous les auteurs qui se lancent dans l’auto-édition.

    • thibaultdelavaud
      14 février 2015 à 11 h 59 min #

      Oui, en tout cas, il n’aura jamais été autant facile pour un auteur indé de se lancer dans l’aventure.

  3. Audrey Alwett
    14 février 2015 à 15 h 29 min #

    Je pense que 2015 sera en effet une très grande année.
    Merci pour tous ces conseils et liens !

  4. Guy Morant
    6 mars 2015 à 10 h 20 min #

    Une grande année ? Je crois effectivement que le numérique continuera de se développer, m

  5. Guy Morant
    6 mars 2015 à 10 h 21 min #

    (la suite) malgré quelques tendances négatives (TVA). À nous auteurs de continuer à fournir un travail de qualité pour accroître notre crédibilité collective.
    Merci pour ce bilan optimiste, Thibault.

  6. Nathalie Bagadey
    11 mai 2015 à 9 h 37 min #

    Hello !
    Petite précision : la plateforme « Lecthot » a un coût pour les auteurs souhaitant déposer leurs textes : 65€ par manuscrit. Je pense que cela a son importance. ;)

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus