Saison 5 de Game of Thrones : pourquoi un tel ratage ?

La saison 5 de Games of Thrones vient de s’achever. Ce fut une saison atypique, qui a déchaîné les passions, à cause notamment des réactions indignées des fans à propos de certaines scènes et du final riche en rebondissements. Très décevante pour certains, enthousiasmante pour d’autres, cette saison a beaucoup divisé et a essuyé de nombreuses critiques, contrairement aux précédentes saisons. J’ai été pour ma part très déçu par cette saison. Les premiers épisodes ont été catastrophiques, ennuyeux au possible, prenant des directions hasardeuses. Heureusement, le tir a été corrigé et les derniers épisodes ont été plutôt réussis.

Reprenons les différents éléments de l’intrigue. Attention, la suite contient des spoilers et évoque également des éléments présents dans les livres.

En premier lieu, il faut rappeler que les tomes 4 et 5 de la saga, tomes à partir desquels la saison 5 s’appuie, sont très décevants et sont de bien moindre qualité que les tomes précédents. Dans ces conditions, il était très difficile pour Weiss et Benioff (les créateurs de la série) de proposer des épisodes intéressants. Cependant ils ont pris une option étonnante et catastrophique selon moi : s’éloigner radicalement des livres.

Arya : on s’est ennuyé fermement non ? Arya qui passe le balai, qui vend des huîtres… Et puis d’un coup, Arya tue Meryn Trant (que diable fait-il donc à Braavos ?) de manière atroce et inutilement violente (il fallait bien atteindre le quota des morts violentes et atroces). En gros, une saison pour rien pour Arya. Petite consolation, on a revu Jaqhen. A girl is no one…

Jaime/Dorne : une grande déception. Alors que c’est une des intrigues les plus intéressantes des tomes 4 et 5, l’adaptation à l’écran est ratée. Les personnages des Sand Snakes (les filles d’Oberyn), du Prince Doran Martell et d’Areo Hotah (le garde du corps du Prince de Dorne) sont mal rendus à l’écran (à l’exception de Doran Martell peut-être) tandis que ces personnages sont très intéressants à suivre dans les livres. L’enjeu est aussi plus important dans A Feast for Crows puisque Myrcella manque de se faire enlever et est grièvement blessée… Quelle idée aussi d’avoir embarqué Jaime et Bronn dans cette galère (dans les livres, ils ne mettent pas un pied à Dorne) ? Donner du « screen-time » à Jaime probablement… Et puis à la fin, Myrcella meurt (encore une mort sortie de nulle part), après avoir avoué à Jaime qu’elle avait deviné qu’il était son père et qu’elle l’aimait quand même. Ouf, Jaime saura que sa fille l’aimait.

Jon Snow

RIP Jon Snow

Stannis/Davos/Mélisandre : Que dire ? Que diable a-t-il pris à Benioff et Weiss de faire sacrifier sa fille à Stannis ? Mort inutile, voulant faire probablement du sensationnel pour pallier le manque de rebondissements et faire pleurer dans les chaumières… De plus, l’entreprise de conquête de Stannis est plus intéressante dans les livres : il rallie les clans des montagnes, s’empare de Deepwood Motte au détriment des Ironborns… Je regrette surtout le choix des producteurs de ne pas avoir adapté à l’écran la mission confiée à Davos dans les livres, à savoir retrouver la trace de Bran et Rickon. Le chapitre où Davos rencontre Lord Manderly (« The North remembers », confie ce dernier à Davos pour lui signifier que malgré la victoire des Bolton, le Nord restera fidèle aux Stark) est l’un des meilleurs. Mais c’était sans compter sur l’épisode final :  Selyse se pend et Stannis fonce tête baissée à Winterfell. Stannis, qui a pourtant la réputation d’être le meilleur chef de guerre de Westeros, se fait cueillir comme un bleu par les Boltons (d’où sort donc leur armée ?) et se fait lamentablement tuer par Brienne (mais qui a eu cette idée ?!?).

Daenerys : L’intrigue avec Daenerys est ratée. Cela étant, dans le livre, les chapitres relatifs à Daenerys sont confus, lourdingues et peu intéressants. Les producteurs n’ont pas réussi à faire mieux avec la série télé. La mort de ser Barristan Selmy est inutile et n’a même pas lieu dans le livre (une fois encore, il fallait créer des rebondissements et faire dans le sensationnel et le violent) et on contente le téléspectateur en lui montrant les dragons. Tyrion fait quant à lui de la figuration (cela étant, dans le livre, son périple vers Meereen est très long) et devient le régent de Meereen avec l’appui de Varys suite au départ de Daenerys (J’ai du mal à croire ce que j’écris). Seul point positif : ser Jorah Mormont est de retour. Benioff et Weiss enjolivent son personnage, il a une sacrée classe, tel un chevalier Jedi, et il se réconcilie avec sa reine en la sauvant et en prouvant qu’il est l’un des meilleurs combattants du monde connu. La scène de combat dans les arènes avec l’intervention de Drogon est très réussie.

Sansa/Theon/Ramsay : une grande déception également. Il était très risqué de faire partir Sansa des Eyriés (là où elle reste dans les livres) pour rejoindre les Bolton à Winterfell et ce choix s’est avéré peu judicieux. Il ne se passe pas grand-chose, à part le fameux viol qui a provoqué un tollé chez les fans, obligeant George R.R. Martin à intervenir. Une fois encore, les scénaristes, par manque d’imagination sans doute, font dans le sensationnel à défaut de construire une intrigue, même si on imaginait mal Ramsay être doux et aimant avec son épouse… Et puis, sur un coup de tête, Sansa agit, Theon se réveille et ils s’enfuient tous deux de Winterfell ! C’est d’autant plus dommage que les chapitres consacrés au mariage de Ramsay et Jeyne Poole sont très intéressants dans A Dance with Dragons : huis clos avec beaucoup de tension, présence d’un tueur/traître à Winterfell, Reek qui peu à peu redevient Theon… A noter cependant que la performance d’acteur d’Alfie Allen est impressionnante et que c’est un plaisir de le voir jouer.

Jon Snow : même si Benioff et Weiss ont également pris des libertés avec le livre, l’arc concernant Jon Snow est plutôt réussi. La bataille avec les White Walkers est impressionnante et donne une dimension dramatique plutôt bienvenue. Sa mort est également bien rendue.

Cersei/King’s landing : là encore, un parti pris peu judicieux. C’est un arc assez faible et peu intéressant dans le livre et Benioff et Weiss ont choisi de s’appesantir dessus et de donner encore plus d’importance aux fanatiques religieux, les « Sparrows ». Résultat, on s’ennuie, c’est peu crédible (une bande de moines en guenilles qui enferment Cersei, Maegery et Loras sans que personne n’intervienne) et on s’éloigne inutilement de l’histoire originale. La scène où Cersei marche nue dans King’s Landing est impressionnante et Lena Headey joue très bien mais qu’est-ce que cela a apporté à l’histoire ? Rien (ah si, c’était pour le quota de femmes nues, mille excuses).

Brienne : Brienne passe ses journées à regarder si Sansa allume une bougie en haut d’une tour… Puis elle surgit dans les bois et tue Stannis pour venger Renly. (Non non c’est pas une blague, vous avez bien lu).

daenarys

Au final, cette saison est la moins bonne de toutes. On sent que les créateurs se sont reposés sur quelques éléments caractéristiques de Game of Thrones : le sexe, la violence, les morts inattendues mais cette fois-ci, ce fut au détriment du scénario, en prenant des libertés choquantes avec les livres. Benioff et Weiss ont probablement eu beaucoup de difficulté à adapter cette saison 5 et cela s’est clairement ressenti.

On espère maintenant que George R.R. Martin va écrire le tome 6 et qu’il sortira avant la prochaine saison car ça y est, la quasi-totalité des événements relatés dans les livres ont été portés à l’écran. La saison 6 ne sera donc qu’un gigantesque spoiler, même s’il y a désormais une divergence radicale entre l’adaptation télévisuelle et les livres. Cette saison 5 a été marquée par des prises de liberté extrêmes et on a eu parfois plus le sentiment de regarder une fanfiction qu’une adaptation de Games of Thrones.

C’est d’autant plus dommage que les livres et la série sont désormais en concurrence et se font du tort mutuellement. Stannis va-t-il mourir dans les livres ? Peut-être mais cela ne sera pas en étant tué par Brienne. Non ? Mais alors, la série télé n’aura plus rien à voir avec les livres… Tyrion et Daenerys vont-ils se rencontrer dans les livres ? Ça parait difficile à croire… Quid de Ser Barristan Selmy, de Myrcella ? Morts dans la série mais bien vivants dans les livres. Ce sont des personnages certes secondaires mais très importants pour l’intrigue…

Maintenant, il ne nous reste plus qu’à prier pour que le tome 6, The Winds of Winter, sorte au plus vite.

Mots-clefs :, , , , , , ,

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

2 Réponses à “Saison 5 de Game of Thrones : pourquoi un tel ratage ?”

  1. L_stark
    3 juillet 2015 à 13 h 50 min #

    Exactement ça !! La saison 5 est la moins bonne de toutes, le scénario peu crédible et farfelu (surtout que les fanatiques, contrôlant désormais la ville, se permettent d’emprisonner la reine régente Cercei, la reine Margaery et son frère sans que la garde royale n’intervienne et ni personne d’ailleurs). En ce qui concerne Arya, je suis très déçue, c’est très ennuyant de la voir passer le balais, laver des cadavres et vendre des fruits de mer durant toute la saison surtout qu’elle a un énorme potentiel ! Et le comble, elle devient aveugle pour un rien. Et du coté de Stannis, ça rame, il y a beaucoup d’évènements « inutiles » qui ne font en rien avancer l’histoire et au contraire cela accentue sa débâcle. Et comme vous le dites « mort inutile, voulant faire probablement du sensationnel pour pallier le manque de rebondissements et faire pleurer dans les chaumières… ».
    Saison décevante, jonchée d’élément qui ne tiennent pas la route. Je crains le pire pour la saison 6…

  2. Benoît Hubert
    29 août 2017 à 19 h 59 min #

    Deux ans après la sortie de la 5ème saison… Alors que je re-visionne la série depuis le début, je bute dès le 2ème épisode de la 5ème… l’arc des Fils de la Harpie à Meereen, qu’est-ce que c’est chiant…
    Je trouve que ça s’est nettement rattrapé sur les 6ème et 7ème saisons, même si cette dernière a eu quelques problèmes de rythme (vite vite, on se dépêche de tout caser en 7 épisodes).

Répondre à L_stark

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus